Sélectionner une page

Que sont ces petits espaces verts en pleine ville ? Ces petits bouts de jardin au coin des immeubles ? Ce sont ce qu’on appelle des jardins partagés et leur nombre est en importante croissance. Il y a plus de 70 jardins partagés à Lyon. En quelques années, ils se sont multipliés dans nos villes. C’était en 2016, plus d’un jardin en ville sur 5 qui était partagé ! Mais alors que sont-ils exactement et à quoi servent ils ?

Samir fait la plonge à l'association Third of Seven. Devenir bénévole. Bénévolat

Crédit : João Jesus

Un jardin partagé est un lieu commun, créés et/ou animés collectivement ayant pour but de produire à plusieurs légumes, fruits, fleurs, plantes aromatiques et médicinales. Selon la définition du gouvernement, ils ont pour objet de « développer des liens sociaux de proximité par le biais d’activités sociales, culturelles ou éducatives et étant accessibles au public ».

Ils sont ouvert à tous, que tu sois jardinier amateur, expérimenté ou simple promeneur, tu y seras le bienvenue. Pour la plupart, ils sont gérés démocratiquement par les adhérents.

Le nombre de jardin partagé augmente fortement depuis peu, mais pourtant leur histoire n’est pas récente …

Les origines du jardin partagé

… En effet, l’idée de se regrouper pour jardiner collectivement date du Moyen Age ! Mais plus récemment, c’est la révolution industrielle et les guerres qui ont poussé les ouvriers à former des jardins collectifs dans le but de subvenir à leurs besoin. C’est dans les années 1970 en Amérique du Nord que leurs nombre a explosé. C’est pas moins de 750 qui seront créés rien qu’à New York. Un partage du sol et des idées, voici la naissance des jardins partagés tel que nous les connaissons aujourd’hui.

A quoi servent les jardins partagés ?

Le phénomène des jardins partagés n’est pas qu’une simple mode dénuée d’intérêts, ils sont en effet très utiles socialement, écologiquement et pédagogiquement.

L’intérêt écologique de cette pratique est surement le plus évident. Le fait de produire sa propre nourriture nous fait gagner en autonomie. C’est une action écologique importante face à l’agro-business qui permet également de réduire notre consommation. Elle permet aussi de développer et de sensibiliser les personnes à l’agriculture de proximité. Dans les jardins partagés, on cultive le respect du vivant en prohibant bien souvent les pesticides néfastes tout en encourageant les alternatives plus saines.

Il y a également un intérêt pédagogique. Les débutants peuvent apprendre des pratiques et des modes opératoires qui favorisent la biodiversité, des méthodes de gestions des déchets et des cycles naturels ou tout simplement : comment cultiver ses propres fruits et légumes. Les jardiniers expérimentés seront heureux de partager leurs connaissances avec toi !

Enfin, les jardins partagés sont socialement intéressants. Avec leur ouverture à tous, sans aucune discrimination, ils permettent de renforcer les liens sociaux. Ils sont bien souvent le points de rencontre d’ateliers et autres animations qui regroupent une mixité sociale, culturelle et générationnelle. Ces initiatives encouragent au partage et à la solidarité et permettent aux citadins de se réapproprier leur cadre de vie.

Samir fait la plonge à l'association Third of Seven. Devenir bénévole. Bénévolat

Crédit : Benji Mellish

Comment rejoindre un jardin partagé et où sont-ils à Lyon ?

Un jardin partagé est ouvert à tous, jardinier amateur ou simple promeneur, alors n’hésite pas à t’y rendre. Avec plus de 70 jardins partagés à Lyon et plus de 190 dans le département du Rhône, il y a de grandes chances qu’il y en ai un tout près de chez toi.

Mais où sont-ils exactement ? Le réseau de jardin “le passe jardins” a mis en place sur son site une carte permettant de tous les retrouver facilement. Rendez-vous ici pour la consulter.

Et si je veux créer mon propre jardin partagé ?

Tu es maintenant certainement passionné par les jardins partagés et tu as la vertueuse idée de créer le tiens. Et bien c’est tout à fait possible ! L’aventure te tend les bras, lance toi ! Néanmoins, les procédures administratives compliquent légèrement la tâche et peuvent en décourager certains.

Le plus important, c’est de trouver des compagnons ou un groupe de personne motivées par ce projet. Ensemble c’est toujours plus facile. Ensuite, il te faut un lieu, un terrain où ton jardin prendra vie. Renseigne toi auprès de la Mairie et sois attentif aux friches ou espaces inutilisés dans ta ville.

Enfin, il est conseillé de se faire aider pour la création de son jardin. Le réseau des jardins partagés en Rhône-Alpes est là pour ça. Il est très actif et propose un accompagnement. Tu peux les contacter sur leur site www.lepassejardins.fr

Si tu veux toujours plus d’informations, Lisa Bertrand du blog www.lavillepousse.fr fournit des explications détaillées pour réussir la création de son jardin partagé.

Sources :

Maxime Explorateur AssoDiscovery

Nicolas pour Asso Discovery, le 09/11/2018